Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis parti en Islande avec mon vélo Specialized (caractéristiques techniques sur le site de la marque) que j'avais utilisé lors de mon voyage au Japon (www.90joursaveloaujapon.com). J'y ai apporté quelques modifications. Si je suis parti au Japon avec un porte-bagage avant et arrière, pour mon voyage en Islande j'ai choisi de ne garder que le porte-bagage arrière et d'investir dans une remorque BOB IBEX (le site de la marque).

J'ai préféré remplacer la fourche en carbone d'origine par une fourche suspendue plus adaptée aux routes islandaises. J'ai aussi choisi de mettre des pneus plus résistants.

Le porte-bagage arrière est un Tubus Logo (les détails ici).

J'ai revendu mes sacoches arrières VAUDE Karakorum ainsi que ma sacoche de guidon Vaude Road (les détails ici) pour investir dans du matériel complètement étanches en restant fidèle à VAUDE. Leur Paire de sacoches arrières Aqua BACK, leur sac étanche Top Case et leur sacoche de guidon Aqua BOX auront été des alliés de choix pour faire face aux intempéries (les détails ici).

Les premières étapes avec la BOB IBEX n'ont pas été des plus simples. Malgré tout on apprend vite à rouler avec cette remorque qui dans mon cas était chargée au maximum de sa capacité (32 kg). J'ai même été surpris de voir que la conduite sur piste en gravier ou sable avec la BOB IBEX apporte finalement de la stabilité. Grâce à elle, j'ai évité plusieurs chutes. Par contre, la béquille du vélo n'était pas suffisante pour supporter le poids de l'ensemble (vélo + remorque). Je me suis donc fabriqué une béquille avec 3 bouts de palette ! Elle m'aura été indispensable !

Pour info je traînais un peu plus de 50 kg de bagages (donc 15 kg de matériel photo).

Pour transporter son vélo, de multiples possibilités sont envisageables. Pour ma part, j'ai choisi l'option du film étirable alimentaire. Avec 3 rouleaux pour le vélo et 2 rouleaux pour la remorque + quelques morceaux de carton surtout pour protéger l'arrière du vélo (dérailleur) et la remorque, j'ai trouvé que le système était bon. Ce mode d'emballage a de nombreux avantages. Le premier est que les personnes chargées de transférer les bagages dans l'avion voient ce qu'ils transportent et font donc plus attention. Le second avantage est que vous n'avez pas à vous soucier de votre grand carton à votre arrivée. Le film alimentaire est relativement peu cher. On trouve des rouleaux premier prix à 99 cent d'€. PAR CONTRE, N'OUBLIEZ PAS DE DÉGONFLER VOS PNEUS AVANT D'EMBALLER VOTRE VÉLO. :-)

Venez découvrir mon travail photographique sur mon site : www.frederickcarnet.com

Si vous avez des questions, contactez-moi directement par e-mail (frederick.carnet@gmail.com), je serais beaucoup plus réactif que si vous me laissez un simple commentaire à la fin des articles...J'ai trop souvent remarqué des commentaires 2 ou 3 mois après qu'ils aient été postés.

Mon vélo etc...
Mon vélo etc...
Mon vélo etc...

Partager cet article

Repost 0